Les Indes accidentelles

Prix et mentions

Prix du Gouverneur général 2004
Parution : 2004
126 pages

Version papier : ISBN 9782890241619 – 17,95 $
Version PDF : ISBN 9782890242685 – 13,99 $
Version ePub : ISBN 9782890243552 – 13,99 $
Feuilleter le livre
Où acheter ce livre?

Les Indes accidentelles

Traduit de l'anglais par Ivan Steenhout, Prix du Gouverneur général 2004
Collection «PLUME»
Ce conte fantasmagorique nous entraîne sur les traces de Christophe Colomb, visionnaire inlassable et mauvais navigateur, qui maintient obstinément le cap sur son rêve. À ses côtés, nous naviguons sur la mer Océane, vaste et mystérieuse, vers l'ouest, toujours vers l'ouest, obstinément, pour atteindre l'Orient tant rêvé. Robert Finley imagine le parcours, les tempêtes, les craintes de l'équipage ; il retrace les observations notées dans le journal de bord de Colomb, les descriptions étranges de ce territoire inconnu que Colomb croit être Les Indes, désignant ainsi, accidentellement, le Nouveau Monde.

Un texte limpide et magnifique. Par le biais de ce conte fantasmagorique, Robert Finley met aussi en lumière toute la grandeur de l’aventure humaine qui continue de défier l’inconnu dans sa quête de sens et de vérité. Un texte qu’on lit et relit... « Une langue émaillée d’images qui ne cessent d’éblouir ».


Ce livre, « écrit dans une langue d'une extrême précision », s'appuie sur des documents d'époque et met en lumière le pouvoir à la fois créateur et destructeur du langage. Les signes, les mots, les lignes tracées sur une carte sont des « distorsions circonspectes » de la réalité, des représentations de ce que nous percevons du monde qui nous entoure. « Les bons navigateurs doutent toujours, non de la présence des choses, mais de ce qu'ils voient et comprennent. Les bons navigateurs sont toujours perdus. Mais Colomb est un visionnaire et les visionnaires ne sont pas de bons navigateurs. Ils habitent un monde beaucoup plus simple : celui de ce qu'ils connaissent simplement. »
Robert Finley donne au voyage de Colomb sa véritable dimension épique et, au-delà de la découverte d'un nouveau monde, c'est toute la question de la grande aventure humaine, en quête de sens et de vérité, qu'il aborde dans Les Indes accidentelles.

Échos des médias

« Les Indes accidentelles m'ont ravi. L'humour, la créativité et le talent absolu de manieur de mots de Robert Finley rehaussent les aventures de Colomb et les restituent dans la sphère du mythe d'où elles ont, jadis, jailli. »
Alberto Manguel

« Un bijou - audacieusement imaginé et magnifiquement écrit. »
John Casey

Voir aussi

Bancs publics

Bancs publics

Collection «PLUME»
132 pages
Parution : 2010
20,95 $
Lettres à cher Alain

Lettres à cher Alain

Collection «Littérature»
94 pages
Parution : 1990
11,95 $
La Métaphysique des points cardinaux

La Métaphysique des points cardinaux

Collection «PLUME»
96 pages
Parution : 2004
16,95 $

Vos commentaires

Il n’y a encore aucun commentaire. Soyez le premier à vous exprimer!

Votre commentaire

Veillez à demeurer respectueux et à rédiger votre commentaire en bon français. Nous nous réservons le droit de modérer les contributions que nous jugerons inappropriées ou non pertinentes.