Enquête dans la réserve

Prix et mentions

Thomas Head Raddall Atlantic Fiction Award 2012
Parution : 2013
368 pages

Version papier : ISBN 9782890242227 – 29,95 $
Version PDF : ISBN 9782890244085 – 21,99 $
Version ePub : ISBN 9782890244078 – 21,99 $
Feuilleter le livre
Où acheter ce livre?

Enquête dans la réserve

Traduit de l'anglais par Robert Paquin et Ivan Steenhout
Collection «Traduction»
Somptueux roman dans la plus pure tradition des grandes sagas nord-américaines, Enquête dans la réserve nous plonge dans l'univers des Premières Nations.

Dans la baie de Miramichi, par une belle journée ensoleillée de juin 1985, Hector Penniac, un jeune Micmac de 17 ans de la réserve indienne du coin, commence un emploi de débardeur afin de payer ses études de médecine : il doit charger du bois dans les cales d'un cargo amarré au quai. Quelques heures plus tard, Hector est mort. Un Blanc est accusé de l'avoir assassiné.

Cet événement tragique sert de point de départ à une histoire complexe où s'entremêlent crime et châtiment, vérité et mensonge, pouvoir et justice. Conteur magistral, David Adams Richards sonde avec précision et finesse le cœœur et les pensées de ses personnages, des êtres souvent incompris ou réduits au silence, et nous offre un roman qui est à la fois une enquête sur un meurtre, un portrait nuancé d'une communauté en crise et un éclairage sur des plaies encore ouvertes.

À travers le récit de Markus Paul qui tente, bien des années plus tard, de résoudre l'énigme entourant la mort d'Hector Penniac, Richards nous montre comment des incidents, en apparence anodins, s'ajoutent les uns aux autres pour troubler les esprits. Grâce à la profonde humanité qu'il réussit à insuffler à ses personnages et à la scintillante clarté de sa prose, David Adams Richards enrichit de façon singulière une tradition romanesque qui ne craint pas les fresques sociales truculentes et la rare beauté d'un réalisme anthropologique.

En parsemant le texte de détails prémonitoires, qui reflètent l'actualité canadienne des derniers mois, et en cernant ses personnages dans leur totalité, analysant leurs mobiles et leurs intérêts, ne négligeant ni leur part d'ombre ni leur part de lumière, Richards révèle graduellement les préjugés et les tractations qui ont conduit à la mort de deux Micmacs et ruiné la vie d'un Blanc.

Échos des médias

« Maître du réalisme, jamais caricatural, l'auteur acadien David Adams Richards transporte son lecteur sur les berges de la rivière Miramichi où se déroule l'histoire complexe et cruelle d'une dispute entre Blancs et Autochtones - où s'opposent drame humain et quête de vérité, épuisement moral et dignité humaine. » Marie-Ève Lang, Les Libraires

« Enquête dans la réserve, un roman aussi percutant que brillant. »
Valérie Lessard, Le Droit

Un sujet extrêmement délicat et sensible… Qui peut dire aujourd'hui qu'il comprend les revendications des Premières Nations ? [...] Une écriture sensible et bouleversante qui nous fait réfléchir sur le sort de ces hommes nés dans une nature qu'on leur a littéralement volée.
Suzanne Ferland, http://lanoraye.42blog.com/

« Le lecteur ne sort pas indemne de Enquête dans la réserve, une œœuvre magistrale dans la filiation, revendiquée par David Adams Richards lui-même, de Steinbeck, Faulkner ou encore Dostoïevski. Un roman à lire absolument. Un roman qui se découvre comme une formidable histoire mais aussi comme une véritable étude sociologique dans lesquelles l'intrigue en cours n'est que le miroir de la grande Histoire, celle de la société canadienne, notre société…... une société colonialiste. »
Christiane Dubreuil, Info-Culture.biz

« Il faut lire ce roman avec en tête, l'idée de découvrir un monde, le monde des Premières nations avec leurs croyances, leur mode de vie. L'enquête, même si elle est le noyau du roman, est quand même le prétexte à voir s'installer cette ambiance de suspicion et de non-dit. Puis, au fur et à mesure du développement de l'histoire, le lecteur découvrira ce personnage fascinant de Markus Paul, homme complexe, avec un passé trouble et une vie amoureuse très difficile. Un personnage qu'on aimerait revoir ! »
Richard Migneault

« Ce portrait d'une communauté blessée est d'une extrême justesse et nous force à réfléchir sur l'intégrité et le pouvoir. L'auteur, en nous permettant de partager la façon de penser des personnages, nous place au coeur du drame : on a l'impression d'assister à la fabrication d'un coupable et de ne rien pouvoir empêcher. Comme c'est le cas pour le merveilleux chef de bande, Amos Paul, si droit, qui connaît trop la nature humaine pour être optimiste... »
Chrystine Brouillet, Salut Bonjour, week-end, TVA

Voir aussi

L'Homme qui pesait plus lourd nu qu'habillé

L'Homme qui pesait plus lourd nu qu'habillé

Collection «Littérature»
138 pages
Parution : 1999
18,95 $
L'Irrecevable

L'Irrecevable

Collection «Littérature»
86 pages
Parution : 1985
8,95 $
Le Dernier Refuge

Le Dernier Refuge

Collection «PLUME»
144 pages
Parution : 2011
19,95 $

Vos commentaires

Il n’y a encore aucun commentaire. Soyez le premier à vous exprimer!

Votre commentaire

Veillez à demeurer respectueux et à rédiger votre commentaire en bon français. Nous nous réservons le droit de modérer les contributions que nous jugerons inappropriées ou non pertinentes.